GUILLAUME REY, EXPERT FORMATEUR en FENG SHUI a répondu à 10 de vos questions les plus fréquentes.

.

Le Feng Shui a-t-il un impact sur mon bien-être dans l’enceinte de mon foyer ?

(GR) : OUI. Nous sommes en interaction perpétuelle avec notre environnement. Le lieu dans lequel nous vivons se caractérise par une circulation particulière de l’énergie et lorsque nous sommes en osmose avec elle, nous bénéficions de ses bienfaits. Le Feng Shui analyse ces échanges pour les rendre le plus profitables possible.

Si je ne crois pas au Feng Shui cela marchera-t-il pour moi ?

(GR) : OUI. Le Feng Shui n’est pas une croyance, ce n’est pas une pratique religieuse. Vous n’avez pas besoin d’y croire pour avoir des résultats. Que votre approche soit pragmatique ou expérimentale, il apportera des changements dans votre vie.

Cependant, l’intention reste très importante dans la rapidité d’obtention de résultat. De plus, la mise en œuvre doit être rigoureuse ; une mauvaise pratique ne donne pas de résultats satisfaisants.

Le Feng Shui impose-t-il une décoration de style asiatique ?

(GR) : NON. La décoration Feng Shui n’existe pas ! L’expertise se fonde uniquement sur les concepts du Feng Shui. Le Feng Shui n’est donc pas un style de décoration, mais plutôt une philosophie qui s’adapte à votre style décoratif (Victorien, colonial, contemporain, moderne…).

Une belle décoration intérieure réalisée avec soin est-elle forcement Feng Shui ?

(GR) : NON. En Occident, les gens associent souvent Feng Shui et décoration intérieure. Si ces deux termes sont effectivement complémentaires, il s’agit pourtant de deux approches différentes.

Certains endroits très esthétiques et décorés avec beaucoup de goût nous laissent indifférents, voire, ne nous donnent pas envie de nous y attarder…

L’esthétique seule ne va pas toujours de pair avec les énergies des lieux et des personnes. Pour être parfaitement équilibré et harmonieux, l’aménagement d’un espace se doit de respecter les caractéristiques énergétiques du bâtiment et des individus.

Est-il nécessaire d’utiliser des symboliques asiatiques pour activer les énergies favorables ?

(GR) : NON. Le Feng Shui est certes asiatique, mais les représentations symboliques agissent sur votre inconscient. À vous de choisir vos symboles, ceux qui vous parlent. Si le crapaud à 3 pattes ne représente pas pour vous la prospérité, ne l’utilisez pas ! L’association d’idées crapaud = prospérité ne fonctionnera pas. Optez pour un symbole de prospérité qui vous est propre.

Le Feng Shui est-il « ZEN » ?

(GR) : NON. Notre culture associe les deux termes sans réelle raison objective. Certes dans un environnement Feng Shui, vous vous sentirez plus « ZEN », mais dans le sens détendu.

En occident, quand nous disons « ZEN », nous pensons décoration épurée, blanche ou lin, lieu où le calme et le dénuement règnent. En réalité une ambiance très YIN.

Le « ZEN » convient à des SPAS, des salons de bien-être ou des lieux de détente. Mais ce type de décoration sera moins adapté à des endroits professionnels où le dynamisme (YANG) est indispensable. Un restaurant à la décoration trop « ZEN » verra ses clients s’installer, se détendre et ne plus bouger. Les tons choisis ne favoriseront pas la consommation abondante et rapide recherchée.

À chaque espace, selon son type d’utilisation, correspond un équilibre YIN/YANG qui se traduira par des couleurs, des matériaux et des agencements spécifiques plus ou moins « ZEN », mais toujours Feng Shui.

Le désordre et la poussière sont-ils des ennemis du Feng Shui ?

(GR) : PAS FORCÉMENT. Sachez que du strict point de vue du Feng Shui, cela n’a pas d’importance. Le fouillis ne crée pas de mauvais Feng Shui. Des maisons parfaitement tenues peuvent avoir une très mauvaise harmonie et inversement.

Cependant, un espace où l’énergie peut circuler librement, où les énergies vieillissantes (poussières et odeurs) sont éliminées sera plus favorable. Un lieu aéré, lumineux qui sent le frais avec une plante luxuriante véhicule le bien-être, la santé, la vie…

Est-ce que je peux utiliser le Feng Shui dans mon tout petit appartement ?

(GR) : OUI. La dimension des lieux n’a pas d’influence sur le travail de l’expert. Un petit espace est travaillé comme un grand avec les mêmes règles et principes. La différence se ferra dans le choix de l’aménagement pour permettre de garder la fonctionnalité du lieu. Les secteurs de vie seront délimités dans votre espace.

Une petite pièce bien équilibrée et harmonieuse vous apportera bien plus qu’une grande maison non travaillée !

J’ai un miroir dans ma chambre à coucher, je dois l’enlever ?

(GR) : OUI. Le miroir dans la chambre à coucher est considéré comme le tabou majeur. Il a une influence très néfaste sur le mariage ou sur les relations amoureuses. Quand le miroir reflète le lit, il symbolise l’intrusion d’un tiers au milieu du couple. De plus, le miroir a pour effet d’accélérer l’énergie de l’espace et de rendre l’énergie trop active dans un endroit qui se veut de repos. Si vous avez une coiffeuse dans la chambre, faites en sorte que le miroir ne reflète pas le lit.

J’ai un Bonsaï chez moi très oriental, il doit être très bénéfique ?

(GR) : NON. Malheureusement, ces magnifiques arbres miniatures ont une connotation symbolique très néfaste. Tout ce qui est déformé, contraint, torturé heurte le principe au cœur même du Feng shui. Le souffle du vent, de vie est un souffle bénéfique de croissance, de bien-être et de liberté.



Plus d’informations :

Guillaume REY – Expert/Formateur en Feng Shui

Expertises, conseils en aménagement d’espace et Formations.

+ 33 (0)6.76.83.84.60 – reyguillaume@live.fr – Site : www.fengshuietbienetre.fr